Construite entre 1786 et 1788, l'Eglise actuelle de WINKEL fut consacrée le 14 Septembre 1788 par Mgr Joseph von Roggen­bach, Evêque de Bâle. Dédiée à St Laurent, diacre et martyr, mort en 258, elle est la quatrième église de Winkel, les 3 précédentes ayant été détruites tour à tour en 1445 (durant la guerre contre les Armagnacs), en 1633 (durant la Guerre de Trente Ans) et en 1784, lors d'un incendie accidentel.

 

C'est dans l'influence de l'Abbaye de Lucelle qu'il faut rechercher l'origine du style baroque cistercien de l'église, caractérisé par la présence d'anges joufflus et de colonnettes torsadées décorant les autels. Le bâtisseur du sanctuaire actuel, le R.P. Célestin ADAM, religieux de Lucelle, curé de Winkel de 1776 à 1829 s'inspira des règles de construction en usage au sein de son ordre.

 

 

Le Maître-Autel sculpté en 1863 par J. DREYER est une copie de celui de l'Abbatiale de Lucelle dont l'original se trouve à Koestlach.

Le tableau qui le domine, inspiré d'un tableau de Rubens, représente le martyre de Saint Laurent.

 

Les deux autels qui le flanquent sont consacrés, l'un au Rosaire et l'autre à St Wendelin, patron des bergers.

 

Ces trois tableaux sont dus à Bulffer (1774 - 1819).

 

Lors de l'agrandissement de 1863, on allongea la nef et le chœur et l'on construisit le transept. On mit en place les deux magnifiques autels du transept classés Monuments historiques et provenant de l'Abbatiale de Lucelle, dont l'un, à gauche, représente la mort de St Joseph et l'autre le martyre de Ste Agathe (Jacob Carl STAUDER : 1694 - 1756).

 

 

Le plafond et les murs de l'Eglise furent décorés de fresques lors de sa rénovation de 1911. Les vitraux datent de 1951.